Prendre soin de votre jument enceinte: 3 conseils pour un poulinage réussi

par Nathalie

Le printemps est la période de l’année où nous attendons avec impatience de nouveaux poulains. Que pouvons-nous faire pour nous assurer que nos poulains naissent en bonne santé?

  1. Premièrement, nous devons nous assurer que nous soutenons les besoins nutritionnels de la jument pendant et après la gestation. Tant que votre jument était en bonne condition physique avant de tomber enceinte et tout au long de l’hiver, elle ne devrait pas avoir besoin de calories supplémentaires pendant les 7 à 8 premiers mois de grossesse. Après cela, le poulain prend du poids rapidement, ce qui oblige votre jument gestante à nécessiter environ 20% de calories en plus ainsi que des protéines, du calcium et du phosphore supplémentaires. Ces exigences peuvent être satisfaites par un foin de bonne qualité et un complément alimentaire approprié pour juments et poulains destiné aux juments gestantes, comme Calf-Manna ® . Le foin de fétuque doit être strictement évitéau cours des 60 derniers jours de gestation, car il contient un champignon toxique qui provoque un épaississement du placenta, une rétention placentaire, une gestation prolongée, des difficultés de poulinage et une incapacité à produire du lait. Les besoins nutritionnels de la poulinière après la naissance et au début de la lactation augmentent à près de 70% de plus qu’avant la grossesse. Comme toujours, toutes les augmentations d’alimentation doivent être faites progressivement. 
  2. Deuxièmement, nous devons vacciner la jument de manière appropriée. Votre jument doit être vaccinée contre le virus de l’herpès équin au cours des cinquième, septième et neuvième mois de gestation pour éviter une fausse couche due à EHV1. Elle doit également recevoir toutes ses vaccinations de routine (rappels) un mois avant la mise bas pour s’assurer que le poulain est protégé à la naissance contre les maladies évitables. Si la jument n’est pas vaccinée, le poulain sera sensible.
  3. Troisièmement, nous devons nous assurer que nous prenons des précautions particulières au moment du poulinage. Le paddock doit avoir un abri et une clôture adéquats pour empêcher le poulain de rester coincé dans ou sous la clôture, ou la stalle de poulinage doit être recouverte de paille. Si vous avez la chance d’assister au poulinage, le poulain doit présenter les pieds avant en premier, le nez apparaissant entre les deux pieds. Le poulain doit être livré dans les 30 minutes, debout dans les deux heures et allaitant dans les trois heures. Sinon, votre vétérinaire doit être appelé immédiatement. Après la naissance, vous devez examiner attentivement le poulain et plonger l’ombilic dans une solution d’iode. Si l’ombilic saigne, vous pouvez l’attacher avec du fil dentaire ou une ficelle fine. Si tout est normal, la jument, le poulain et le placenta doivent être examinés par votre vétérinaire environ 24 heures après la naissance. Un simple test sanguin (IgG) sera administré pour s’assurer que le poulain tète correctement et que la jument produit du colostrum de bonne qualité.

En gardant ces choses à l’esprit et en suivant les conseils de votre vétérinaire concernant toute circonstance particulière, vous pouvez regarder votre poulain grandir heureux et en bonne santé!

Articles Similaires

Laissez un commentaire